Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Mise à jour concernant le renforcement des capacités en promotion de la santé

iStock_000003665675Small.jpgLes conseillers en promotion de la santé de SPO sont fiers d’aider le système de santé publique de l’Ontario, les intermédiaires en soins de santé communautaires et les partenaires ministériels. Nous offrons des consultations exhaustives ciblées pour vous aider dans la planification et la résolution de problèmes liés à la promotion de la santé, le tout conformément aux Normes de santé publique de l’Ontario. Vous trouverez sur cette page des exemples de consultations.

 

 

Engagez la conversation

Pour communiquer avec nous, veuillez nous faire parvenir un courriel à l’adresse hpcb@oahpp.ca ou remplir le Formulaire de demande de service offert en ligne.
 

 

Prévention du tabagisme 2.0

Au cours des deux dernières années, nous avons collaboré avec le Program Training and Consultation Center d’Action Cancer Ontario pour élaborer une série de services de formation sur les médias sociaux à l’intention des promoteurs de la santé de l’Ontario. Nous avons soigneusement examiné les effets des progrès technologiques sur la façon dont nous échangeons et communiquons avec nos auditoires, ainsi que l’incidence des messages diffusés par les médias sociaux sur les attitudes, les croyances et les comportements liés à la santé. Les promoteurs de la santé doivent faire preuve de prévoyance pour lutter contre les normes et les messages contradictoires. C’est pourquoi notre formation aux médias sociaux porte sur l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de campagnes médiatiques complètes fondées sur des données probantes et comportant des volets efficaces et sensibles en matière de médias sociaux.

Grâce à des études de cas révélatrices, à des tactiques d’optimisation de la conception et de la diffusion des messages clés, ainsi qu’à des stratégies permettant de joindre les groupes les plus à risque, les participants à nos activités de formation apprennent comment limiter efficacement les tendances contradictoires ou le contenu produit par les utilisateurs, accroître l’engagement et favoriser l’adoption d’habitudes saines. Que vous œuvriez dans le domaine de la prévention du tabagisme, de la nutrition, de la santé mentale, de l’immunisation ou dans tout autre programme de promotion de la santé, notre formation sur les médias sociaux vous fournira l’encadrement dont vous avez besoin pour faire passer vos initiatives d’engagement social au niveau supérieur. Nous vous invitons à participer à notre webinaire sur les médias sociaux prévu pour le 10 novembre 2015.

 


  

Comprendre les règlements municipaux de zonage afin de créer les collectivités saines

Client : Bureau de santé publique de Hastings et Prince Edward

Date : le 16 janvier 2015

Au cours des trois dernières années, le Bureau de santé publique de Hastings et Prince Edward a élaboré un certain nombre de ressources visant à influer sur les politiques, et en particulier les politiques relatives aux plans officiels. Les plans officiels énoncent les politiques à long terme d’aménagement du territoire aux fins de la croissance et du développement des municipalités. La réussite de ce travail a conduit les municipalités de ce territoire à modifier leurs plans officiels afin d’y inclure des dispositions relatives à la conception et au développement d’une communauté saine. Lorsque de telles modifications sont apportées, les municipalités doivent mettre à jour leurs règlements de zonage, ce qui offre l’occasion au bureau de santé publique d’influer sur ces modifications. Kim Bergeron, une consultante en promotion de la santé qui travaille dans le domaine des politiques publiques, a animé un atelier visant à renforcer les capacités dans ce domaine.

Les objectifs de l’atelier étaient les suivants :

  • mieux comprendre les règlements de zonage municipaux et le rôle de la santé publique dans la création de communautés saines;
  • faciliter un processus visant à influer sur les modifications des règlements de zonage locaux.
 

 

Convaincre les jeunes d’adopter une culture de saine alimentation dans les écoles

 
Client : Société ontarienne des professionnel(le)s de la nutrition en santé publique
 
Date : Le 27 novembre 2014
 

La consultante en communication sur la santé, Sophie Rosa, a présenté un atelier en collaboration avec l’Institut de formation de jeunes porte-parole, dans le cadre duquel 35 élèves et apprenantes et apprenants adultes de la région du Centre-Ouest se sont unis pour devenir des porte-parole de la saine alimentation dans les écoles.

 
Les objectifs de l’atelier étaient les suivants : 
  • élaborer une stratégie visant à convaincre les élèves de favoriser l’adoption d’une culture de saine alimentation dans les écoles en ayant recours à un modèle d’engagement social; 
  • fournir aux participantes et participants les compétences de base nécessaires pour :  
    • définir l’enjeu de la mauvaise alimentation dans les écoles; 
    • effectuer une analyse du groupe cible;  
    • concevoir des méthodes d’engagement.
 

Dans le cadre de séances en petits groupes et de discussions en groupe, les participantes et participants ont collaboré afin de réaliser une évaluation de l’état actuel de la culture alimentaire. Ils ont aussi cerné et analysé des questions pertinentes liées au changement de comportements et d’attitudes des élèves de leurs écoles. Les représentantes et représentants de chaque école ont décrit les obstacles à la mise en œuvre d’une stratégie d’alimentation plus saine et les facteurs qui favorisent cette mise en œuvre. Les autres participantes et participants ont ensuite exprimé leurs commentaires et suggéré des solutions possibles. Grâce à l’atelier, les participantes et participants ont acquis des connaissances de base qui leur permettront de favoriser l’adoption d’une culture de saine alimentation dans leurs écoles.    

 
 

 

Explorer les politiques municipales en matière d’alcool

 

Client: Bureau de santé publique de Durham

Date: 26 septembre 2014

Le Bureau de santé publique de Durham a retenu les services du spécialiste de l’alcool Jason LeMar, par l’entremise de son formulaire de demande de service, afin qu’il partage ses connaissances relatives aux politiques municipales en matière d’alcool (PMMA) et qu’il fournisse des exemples de la façon de les mettre en œuvre.

L’atelier a réuni 25 représentantes et représentants de municipalités et de services au sein de la région de Durham, y compris des parcs et des installations.

Jason LeMar a présenté

le modèle en huit étapes d’élaboration d’une PMMA (en anglais) ainsi qu’un aperçu de l’élaboration d’une politique municipale en matière d’alcool (en anglais). Il a aussi encouragé les participantes et participants à maintenir une terminologie commune concernant les PMMA d’une même région afin de favoriser l’élaboration d’une réglementation uniforme.

Les participantes et participants ont eu l’occasion de se familiariser avec les aspects suivants :

  • l’importance des PMMA dans le domaine de la santé publique;
  • ce qui fait qu’une PMMA est efficace; ce qu’elle doit et ne doit pas inclure;
  • les meilleures pratiques et des conseils concernant la planification et l’élaboration d’une PMMA;
  • les étapes de l’évaluation d’une PMMA.

Renforcement des compétences à Algoma

Client : Santé publique Algoma

Date : 4 et 5 juin 2014

Il y avait de la fébrilité dans l’air lorsque notre boîte à outils Compétences en promotion de la santé a été présentée aux membres du personnel de Santé publique Algoma. Plus de 40 membres du personnel de divers services se sont joints à Kim Bergeron et Sophie Rosa, de SPO, afin d’en apprendre davantage sur les questions suivantes :

  • planifier et évaluer les programmes de promotion de la santé;
  • élaborer des politiques publiques saines et des campagnes de communication sur la santé;

Au cours des deux jours, les participants ont été en mesure de réaliser les activités suivantes :

  • appliquer les connaissances acquises à des situations réelles;
  • identifier les façons d’appliquer les modèles par étapes;
  • échanger sur les défis et déterminer des solutions afin d’influencer les décideurs.

Les participants ont acquis des compétences permettant de définir les modalités, les objectifs, les attentes, les rôles, les responsabilités et les processus décisionnels. Ils ont aussi renforcé les compétences particulières requises afin de déterminer les priorités communes, puisque ce processus permet d’établir une collaboration entre les intervenants des projets et des programmes. 

 


 

Explorer l’abus de médicaments et d’alcool par les personnes âgées

Client : Bureau de santé de la région de Halton

Date : 12 mai 2014

Plus d’une cinquantaine de professionnels de Halton et des régions voisines ont participé à l’atelier sur l’abus de médicaments et d’alcool par les personnes âgées.

Le Dr David Lam a expliqué les approches cliniques concernant le traitement des troubles liés à la consommation d’alcool par les personnes âgées et il a engagé les participants en présentant des études de cas. Il a également passé en revue les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada, les quantités d’une consommation normale et les processus de dépistage.

Ellen Williams, une pharmacienne locale et membre de l’équipe Seniors Medication and Alcohol Research Team (S.M.A.R.T.), s’est exprimée sur les sujets suivants :

  • les changements pharmacocinétiques (modification de la façon dont l’organisme absorbe, répartit, métabolise et excrète les médicaments) chez les personnes âgées;
  • les interactions des médicaments avec l’alcool;
  • certaines des blessures les plus courantes subies par les personnes âgées qui mélangent alcool et médicaments, incluant les chutes et les blessures liées aux chutes.

Mme Williams a expliqué qu’une vérification annuelle des médicaments entre un patient et un pharmacien peut atténuer les risques en aidant les patients à mieux comprendre leur thérapie médicamenteuse et à veiller à ce que les médicaments soient pris comme ils sont prescrits.

Ben Rempel, de SPO, a présenté les notions de base des politiques en matière d’alcool, y compris ce qu’est une politique municipale en matière d’alcool, ses principaux éléments et les raisons pour lesquelles cela est important.

Les principaux messages transmis lors de cette activité ont été les suivants :

  • L’abus d’alcool chez les personnes âgées est un problème caché, souvent négligé ou non reconnu.
  • La prévalence des troubles liés à la consommation nocive d'alcool et de substances augmentera avec le vieillissement de la génération des baby-boomers.
  • Les troubles liés à la consommation nocive d'alcool et de substances peuvent entraîner des résultats défavorables sur les plans social, affectif, cognitif et physique.
  • Les personnes âgées sont plus sensibles aux effets de l’alcool parce qu’elles ont souvent plusieurs problèmes de santé et qu’elles prennent des médicaments qui peuvent interagir avec l’alcool.
  • Certains des défis auxquels le milieu médical est confronté peuvent être atténués grâce à d’excellentes politiques sur l’alcool aux paliers organisationnel, municipal, provincial et fédéral.
     

Engagez la conversation

Pour communiquer avec nous, veuillez nous faire parvenir un courriel à l’adresse hpcb@oahpp.ca ou remplir le Formulaire de demande de service offert en ligne.  

 

 
Dernière révision de la page :  
Dernière mise à jour de la page : 2015-09-30 18:48
Copie imprimée incontrôlée. Valable uniquement le jour de Imprimer: [date]
Page mise à jour [date/temps] 2015-09-30 18:48
© , Ontario Agence de protection et de promotion de la santé