Faire progresser la recherche au Canada en préparation aux situations d’urgence en santé publique

Annonce

6 mai 2019

Les catastrophes et les situations d’urgence causées par les maladies infectieuses, les phénomènes météorologies extrêmes et les incidents d’origine humaine se manifestent de plus en plus souvent et peuvent entraîner d’importants effets indésirables sur la santé, tels que la maladie, l’invalidité et même la mort. S’il est vrai que lorsqu’elles surviennent, les situations d’urgence nous conscientisent au besoin d’être préparé, les bureaux de santé publique (BPS), quant à eux, se préparent à cette éventualité principalement en arrière-plan. Ils veulent ainsi atténuer les risques et protéger la santé des membres des collectivités qu’ils servent. Il n’est cependant pas évident de se préparer à des situations d’urgence hypothétiques dont la probabilité et les effets peuvent varier grandement. Il est donc important que les professionnels de la santé publique définissent ce que signifie être préparé aux divers risques de catastrophes et de situations d’urgence. Il faut reconnaître toutefois qu’il y a un manque de connaissances dans le domaine de la préparation aux situations d’urgence en santé publique (PSUSP) pour établir des définitions claires et des mesures appropriées.

En 2015, Santé publique Ontario (SPO) a entrepris une collaboration avec des chercheurs et d’éventuels utilisateurs des connaissances pour mener une étude sur la PSUSP. Subventionnée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), l’étude cherche à répondre à deux questions : Sommes-nous prêts? Et Comment peut-on le mesurer?

Les résultats de la phase un de l’étude ont été publiés en décembre 2018 dans l’article Public Health Emergency Preparedness: A Framework to Promote Resilience (en anglais). Cet article fait état des résultats de l’étude qualitative menée auprès de six groupes de discussion d’un bout à l’autre du Canada. Le cadre de l’étude comportait 11 éléments essentiels de PSUSP. La gouvernance et le leadership forment un élément de portée générale auquel se rattachent 10 éléments interreliés qui représentent les aspects clés de la PSUSP pour les bureaux locaux et régionaux de santé publique au Canada.

Les situations d’urgence ne sont pas circonscrites par des limites territoriales; il est donc important d’avoir des approches collaboratives pour définir et mesurer la PSUSP dans le contexte canadien. Restez à l’affût d’un prochain blogue qui portera sur la phase deux de l’étude : les indicateurs de PSUSP.

Outre ce projet financé par les IRSC, SPO a publié récemment des études (en anglais) qui portent sur les activités en santé publique et sur la science entourant la préparation aux situations d’urgence et ses interventions :

  1. Comparing Twitter data to routine data sources in public health surveillance for the 2015 Pan/Parapan American Games: an ecological study
  2. A systematic review of the health impacts of occupational exposure to wildland fires
  3. Evaluating risk communication during extreme weather and climate change : a scoping review
Événement

PHO Grand Rounds: What’s new with the flu? 2019–20 season

A summary of vaccine effectiveness estimates for the 2018–19 season will be included, in addition to an overview of influenza vaccines available under Ontario’s Universal Influenza Immunization Program (UIIP) for the 2019–20 season.

Voir les détails de l'événement
icône de messagerie

Contacter le Service

Services de communications

communications@oahpp.ca

Mis à jour le 6 mai 2019