Dre Vanessa Allen

Directrice générale
Microbiologie médicale, Laboratoire de Santé publique Ontario

Photo de la Dre Vanessa Allen
DE L’IMPORTANCE DE SANTÉ PUBLIQUE ONTARIO

« Santé publique Ontario rend possible la couverture d’un large éventail de domaines de recherche scientifique et facilite la collaboration entre collègues motivés par les défis auxquels sont confrontés leurs partenaires du secteur de la santé publique. La possibilité d’étudier la microbiologie, l’aspect clinique et l’impact sur la santé publique des infections transmissibles sexuellement et des éclosions d’origine alimentaire, et celle d’acquérir des connaissances et d’élaborer des outils permettant d’augmenter notre capacité à l’échelle de la province forment une base solide pour le rôle que nous jouons en tant qu’institution de recherche en santé publique reconnue mondialement. »

Domaines d’expertise

  • infections transmissibles sexuellement
  • résistance aux antimicrobiens
  • épidémiologie moléculaire
  • infections d’origine alimentaire et hydriques
  • Clostridium difficile

Nominations

Professeure adjointe, Département de médecine de laboratoire et de biopathologie, Université de Toronto

Consultante clinicienne, Départements des maladies infectieuses et de microbiologie, Centre Sunnybrook des sciences de la santé

Nomination conjointe, Division des maladies infectieuses, Département de médecine, Université de Toronto

Diplômes et agréments

  • Doctorat en médecine et maîtrise en chirurgie (MDCM), Université McGill
  • Maîtrise en santé publique, Université Johns Hopkins
  • Bourse de recherche en microbiologie médicale, Hôpital Mount Sinai, Université de Toronto
  • Bourse de recherche en maladies infectieuses, Réseau universitaire de santé, Université de Toronto
  • Résidence en médecine interne, Hôpital Mount Sinai, Université de Toronto

Intérêts de recherche liés à SPO :

  • Infections transmissibles sexuellement, particulièrement la syphilis et les infections à Neisseria gonorrhoeae et à Chlamydia trachomatis.
  • Épidémiologie moléculaire des infections d’origine alimentaire et des infections à Clostridium difficile, et intervention en cas d’éclosion.
  • Maladies infectieuses pendant la grossesse.

Activités de recherche actuelles liées à SPO

  • Infections transmissibles sexuellement.
  • Étude de l’apparition de la résistance aux antibiotiques chez N gonorrhoeae, dans des cas d’infections pharyngiennes, par séquençage du génome entier.
  • Utilisation d’outils d’épidémiologie moléculaire pour l’étude des profils responsables de l’apparition de la multirésistance aux médicaments observée chez N. gonorrhoeae en Ontario. 
  • Étude de la prévalence de Mycoplasma genitalium et du spectre de la maladie qui y est associé. 
  • Collaboration à un projet visant à étudier les effets du dépistage accru de la syphilis sur la réduction de l’éclosion actuelle. 
  • Détection améliorée et épidémiologie moléculaire des infections d’origine alimentaire et des infections entériques, y compris C. difficile.
  • Élaboration et évaluation de nouvelles méthodes d’épidémiologie moléculaire pour Salmonella enteritidis
  • Comparaison de la MLVA (Multi-Locus VNTR Analysis, analyse multilocus du nombre variable de répétitions en tandem), du typage par polymorphisme mononucléotidique, de la cartographie optique et du séquençage du génome entier.
  • Évaluation de l’impact de la transmission du C. difficile dans la communauté en Ontario.

Principales publications

  1. Gesink D, Racey CS, Seah C, Zittermann S, Mitterni L, Juzkiw J, Jamieson H, Greer J, Singh S, Jensen JS, Allen V. Mycoplasma genitalium in Toronto, Ont: estimates of prevalence and macrolide resistance. Can Fam Physician. 2016;62(2):e96-101.
  2. Baker KS, Dallman TJ, Ashton PM, Day M, Hughes G, Crook PD, Gilbart VL, Zittermann S, Allen VG, Howden BP, Tomita T, Valcanis M, Harris SR, Connor TR, Sintchenko V, Howard P, Brown JD, Petty NK, Gouali M, Thanh DP, Keddy KH, Smith AM, Talukder KA, Faruque SM, Parkhill J, Baker S, Weill FX, Jenkins C, Thomson NR. Intercontinental dissemination of azithromycin-resistant shigellosis through sexual transmission: a cross-sectional study. Lancet Infect Dis. 2015;15(8):913-21. 
  3. Allen VG, Seah C, Martin I, Melano RG. Azithromycin resistance is coevolving with reduced susceptibility to cephalosporins in Neisseria gonorrhoeae in Ontario, Canada. Antimicrob Agents Chemother. 2014;58(5):2528-34. 
  4. Allen VG, Mitterni L, Seah C, Rebbapragada A, Martin IE, Lee C, et al. Neisseria gonorrhoeae treatment failure and susceptibility to cefixime in Toronto, Canada. JAMA. 2013;309(2):163-70.
  5. Alexander DC, Hao W, Gilmour MW, Zittermann S, Sarabia A, Melano RG, Peralta A, Lombos M, Warren K, Amatnieks Y, Virey E, Ma JH, Jamieson FB, Low DE, Allen VGEscherichia coliO104:H4 infections and international travel. Emerg Infect Dis. 2012;18(3):473-6. 

Pour voir plus de publications par la Dre Dr. Vanessa Allen sur PubMed.gov

Public Health Ontario Scientist Profile: Vanessa Allen

Dr. Vanessa Allen discusses what excites her about her work, the impact of her research and why she chose Public Health Ontario.

Durée : 3 minutes

icône de messagerie

Contacter le Service

Média

media@oahpp.ca

Mis à jour le 12 avr. 2019