Echinococcus multilocularis

Echinococcus multilocularis (E. multilocularis) est une infection parasitaire chez l’humain qui se transmet principalement par la consommation accidentelle de matières fécales contaminées de canidés (coyotes, renards, chiens). Les humains infectés par l’E. multilocularis sont généralement asymptomatiques, ne présentant aucun signe manifeste d’infection pendant les 5 à 15 premières années suivant l’exposition, avant de manifester des symptômes non spécifiques tels que des douleurs abdominales, des malaises et une perte de poids. En l’absence de traitement, la maladie est immanquablement mortelle. Les mesures préventives importantes comprennent de bonnes pratiques d’hygiène (en particulier le lavage des mains) lors de la manipulation d’excréments de canidés sauvages ou domestiques ou après une exposition à des zones où des canidés sauvages ou domestiques ont pu déféquer. La vermifugation régulière (mensuelle) des chiens qui peuvent être exposés à des rongeurs infectés avec du praziquantel peut réduire le risque d’infection patente chez les chiens domestiques, ainsi que l’exposition des membres d’un foyer aux œufs de parasites provenant de leur animal domestique infecté. Cette infection ne peut pas se transmettre d’une personne à l’autre.

 

Événement

PHO Rounds: Measles outbreaks in Canada: a brief modelling study

This PHO Rounds will describe the results of a brief modelling study that explores the impact of public health interventions such as vaccinations, case and contact management, and their potential impact on measles cases and outbreaks.

Pour en voir plus
icône de messagerie

Contacter le service

Protection de la santé

healthprotection@oahpp.ca

Publié le 27 juill. 2023