Orthopoxvirose simienne (auparavant variole du singe)

Remarque : Emboîtant le pas aux publications scientifiques et à d’autres provinces et territoires, SPO utilisera désormais le terme « orthopoxvirose simienne » plutôt que « variole du singe » pour désigner la maladie, et « orthopoxvirus simien » ou « OVS » pour désigner le virus.

L’orthopoxvirose simienne est une affection virale rare qui provoque des éruptions ou des lésions cutanées parfois localisées (ex. : parties génitales, bouche), parfois sur tout le corps. D’autres symptômes peuvent apparaître avant ou après les éruptions : fièvre ou frissons, fatigue, inflammation des ganglions lymphatiques, maux de tête, douleurs musculaires, maux de gorge... Lors de l’épidémie mondiale de 2022, le virus s’est propagé principalement par contact direct avec une personne infectée, notamment lors de relations intimes ou sexuelles.

Si vous êtes un fournisseur de soins de santé et que vous cherchez des conseils sur l’orthopoxvirose simienne, notamment sur la gestion des cas et des contacts, ainsi que sur les vaccins et les antiviraux, veuillez consulter la page Web du ministère de la Santé consacrée à l’orthopoxvirus simien.

Si vous êtes un fournisseur de soins de santé et que vous cherchez des conseils sur le virus de la variole du singe, notamment sur la gestion des cas et des contacts, ainsi que sur les vaccins et les antiviraux, veuillez consulter la page Web du ministère de la Santé consacrée au virus de la variole du singe.

En vedette

 

icône de messagerie

Contacter le service

Protection de la santé

healthprotection@oahpp.ca

Mis à jour le 15 déc. 2023