Tests de dépistage en laboratoire de la COVID-19 en Ontario

Les tests de laboratoire font partie intégrante de la stratégie ontarienne de gestion de la COVID-19. Ils permettent non seulement d’identifier les personnes atteintes de la maladie, mais aussi de déterminer les endroits où a lieu la transmission et les modes de transmission.

SPO effectue chaque jour des milliers de tests de dépistage de la COVID-19 en partenariat avec de nombreux laboratoires en milieu hospitalier, universitaire et privé de toute la province. Ce réseau de laboratoires, coordonné par Santé Ontario, a été rapidement mis sur pied dès le début de 2020 afin de répondre à la demande croissante d’analyses. En savoir plus sur les débuts des tests de dépistage de la COVID-19 en Ontario.

En plus de mener les tests, SPO est le laboratoire ontarien de référence pour le dépistage de la COVID-19. Cela signifie que nous aidons les nouveaux laboratoires qui effectuent des tests et nous validons leurs premiers échantillons afin de confirmer la justesse des analyses. Nous validons également les nouvelles méthodes de dépistage (en collaboration avec les laboratoires partenaires, dont le Laboratoire national de microbiologie) et nous offrons des conseils en vue d’optimiser la stratégie ontarienne de dépistage, y compris l’application de ces nouvelles méthodes.

Professionnels de la santé

Consultez notre Fiche d’information sur le dépistage de la COVID-19 (en anglais) pour obtenir des détails sur le prélèvement et la soumission d’un échantillon ainsi que la foire aux questions sur les tests de laboratoire concernant la COVID-19 (en anglais).

Comment s’effectue le dépistage de la COVID-19?

La méthode actuellement utilisée en Ontario pour dépister la COVID-19 s’appelle la réaction en chaîne de la polymérase, ou RCP. Ce type d’analyse permet de détecter si une personne est atteinte de la COVID-19 au moment du test, alors que la recherche d’anticorps de la COVID-19 dans le sang indique qu’une personne a contracté la maladie précédemment. En savoir plus sur la différence entre ces deux types de test et leur application.

Effectuée en laboratoire, la RCP nous aide à déceler même une quantité infime du virus. Cette méthode se trouve à amplifier le matériel génétique du virus à un niveau permettant de le détecter. L’échantillon est recueilli par un professionnel de la santé, généralement en insérant un écouvillon dans le nez ou la gorge de la personne.

Itinéraire d’un test de diagnostic de la COVID-19 par SPO

  • Une fois que nous recevons l’échantillon, nous entrons l’information sur l’échantillon et le patient dans notre système d’information de laboratoire afin de faciliter le suivi.
  • Un technologue se sert ensuite de produits chimiques (les « réactifs ») et d’équipement pour extraire le matériel génétique prélevé à l’aide de l’écouvillon.
  • Le matériel ainsi extrait est transféré dans un tube qui contient les nouveaux réactifs.
  • Le tube est placé dans une machine capable de tester plusieurs échantillons à la fois. Cette machine permet de faire « réagir » le RCP et d’ainsi créer des millions de copies d’une portion d’ADN viral. Ce processus est appelé « amplification ».
  • Le processus d’amplification permet de détecter la présence, même minuscule, du virus dans l’échantillon.
  • S’il est impossible de copier la portion d’ADN, cela signifie que l’échantillon ne contient pas le virus ou en contient une quantité si infime que même ce test très sensible ne peut le détecter.

Procédure après le test

  • Le résultat est entré dans notre système d’information de laboratoire et envoyé au professionnel de la santé ayant demandé le test.
  • La personne testée est ensuite informée du résultat par le médecin (ou l’établissement ayant demandé le test) ou obtient son résultat sur le portail du gouvernement de l’Ontario créé à cette fin. Pour des raisons de confidentialité, SPO ne fournit pas les résultats des tests directement aux patients.
  • Dans le cas de la COVID-19, les résultats positifs sont également transmis au bureau de santé publique local qui dessert la région d’où provient l’échantillon. Le bureau de santé assure le suivi de toute personne ayant obtenu un test positif; le personnel lui explique comment s’auto-isoler et l’interroge pour tenter de retracer ses contacts.

Qui devrait passer un test de dépistage de la COVID-19?

Le ministère de la Santé a rédigé un  qui est mis à jour en fonction de l’évolution de l’épidémie et de l’augmentation de la capacité de dépistage en laboratoire.

SPO ne recommande pas le dépistage systématique de la COVID-19 chez les personnes asymptomatiques (à moins d’indication contraire dans le document d’orientation du ministère de la Santé ou à des fins d’enquête de santé publique, tel que stipulé par le bureau de santé publique). Les cliniciens devraient continuer cependant à exercer leur pouvoir discrétionnaire pour décider des personnes à tester.

Si vous craignez d’avoir été exposé à la COVID-19 ou que vous présentez des symptômes de la maladie, veuillez visiter le site Web du ministère de la Santé, répondre au questionnaire d’auto-évaluation et suivre les directives du ministère. Si vous avez de la difficulté à respirer ou que vous présentez d’autres symptômes graves, contactez le 911 ou rendez-vous immédiatement au service d’urgence d’un hôpital.

S’adapter aux besoins futurs

Nous collaborons avec Santé Ontario et avec d’autres experts et intervenants clés afin de surveiller la situation, de fournir des conseils et de veiller à ce que les tests effectués dans la province suivent l’évolution de cette situation d’urgence en santé publique. Nous explorons de nouvelles méthodes de dépistage, dont la sérologie, et nous continuons d’étudier et de valider l’utilisation de différents types d’écouvillons, de réactifs et de plateformes de dépistage de manière à conserver une approche flexible. En savoir plus sur les tests de dépistage de la COVID-19 en Ontario.

Mis à jour le 14 juin 2020