Stratégies de gestion des antimicrobiens

Santé publique Ontario (SPO) a recensé et décrit 32 outils, interventions et activités de gestion des antimicrobiens (collectivement appelés « stratégies ») qui peuvent être utilisés pour rationaliser et améliorer l’utilisation des antimicrobiens et informer les prescripteurs. Les établissements de soins de santé peuvent utiliser ces stratégies afin de mettre sur pied, d’élargir et d’améliorer leur programme de gestion des antimicrobiens (PGA). SPO décrit chaque stratégie, ses avantages, ses inconvénients et ses paramètres, et fournit des références, des ressources et des outils, y compris des exemples dans les hôpitaux canadiens.

De nombreux facteurs influent sur les stratégies qu’un établissement peut choisir de mettre en œuvre, notamment sa taille, la population de patients, la culture, les priorités et les ressources.

Choisissez vos stratégies

Pour vous aider à déterminer les stratégies les mieux adaptées à votre établissement, vous pouvez les trier en fonction de plusieurs critères :

  • Niveau de priorité : élevé, moyen ou faible (A, B ou C).
  • Niveau de difficulté : mise en œuvre facile, moyennement difficile ou difficile (1, 2 ou 3).
  • Stratégie de base de SPO : désignée par l’équipe du PGA de SPO comme un élément de base important du PGA d’un établissement.
  • Stratégies pour lesquelles il existe des données probantes pour appuyer certains résultats en matière de gestion des antimicrobiens.
  • Étape du programme : initiale, intermédiaire ou avancée.

Pour en savoir davantage au sujet de l’élaboration des critères, veuillez consulter le document intitulé Antimicrobial Stewardship Strategy Criteria Reference Guide (en anglais).

icône de messagerie

Contacter le service

Programme de gestion des antimicrobiens

asp@oahpp.ca

Mis à jour le 12 avr. 2019