Pleins feux sur : Données probantes sur le renforcement des capacités organisationnelles en matière de promotion de la santé

SPO à l’œuvre

26 févr. 2020

Depuis des décennies, le renforcement des capacités est reconnu comme un élément essentiel de la promotion de la santé. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit le renforcement des capacités comme le développement des connaissances, des compétences, de l’engagement, des structures, des systèmes et du leadership afin de permettre une promotion efficace de la santé. Le renforcement des capacités repose sur une intervention visant à améliorer la santé à trois niveaux :

  1. la progression des connaissances et des compétences des professionnels;
  2. l’élargissement du soutien et des infrastructures de promotion de la santé au sein des organisations;
  3. le développement de la cohésion et des partenariats pour la santé dans les collectivités

Historiquement, nombre de nos efforts de renforcement des capacités en matière de promotion de la santé étaient fondés sur une approche individuelle. Plus récemment, les bureaux de santé publique se sont intéressés au renforcement des capacités des organisations et des collectivités à promouvoir la santé, en tant que méthode plus en amont et plus efficace.

L’un de ces bureaux de santé publique a demandé notre aide afin de transformer son service de prévention des maladies chroniques et des traumatismes, en un service qui met l’accent sur l’organisation plutôt que sur le particulier. Dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie de renforcement des capacités organisationnelles (RCO), le bureau de santé publique a demandé un résumé des plus récentes données probantes concernant les définitions, les cadres et les types d’interventions utilisés pour renforcer les capacités organisationnelles en matière de promotion de la santé. Nous avons effectué une synthèse des examens récents et de bonne qualité afin d’avoir une idée de l’état actuel de la littérature sur le renforcement des capacités organisationnelles. En consultation avec plusieurs autres bureaux de santé publique, nous avons adapté la note d’information pour en faire un nouveau document intitulé Pleins feux sur : Données probantes sur le renforcement des capacités organisationnelles en matière de promotion de la santé

Notre examen des données probantes a révélé deux constatations intéressantes. La première (ce qui n’est peut-être pas surprenant) est le manque de définitions et de données probantes sur les interventions efficaces. La seconde est que le cadre ou le modèle le plus souvent cité au sujet du renforcement des capacités organisationnelles a près de 20 ans. Publié en 2001, le Framework for Building Capacity to Improve Health de New South Wales Health (cadre de NSWH) prévoit cinq domaines d’intervention : le développement organisationnel, le perfectionnement de la main-d’œuvre, l’affectation de ressources, le leadership et les partenariats. Ces cinq domaines d’intervention sont renforcés par les études les plus récentes incluses dans la synthèse. Avec l’ajout du soutien de spécialistes externes et le développement et la participation communautaires, ces domaines d’intervention fournissent un cadre aux bureaux de santé publique qui souhaitent renforcer les capacités d’organisations externes en matière de promotion de la santé.

Pour obtenir plus de renseignements sur le renforcement des capacités organisationnelles en matière de promotion de la santé, veuillez consulter notre page sur la planification et l’évaluation des programmes.

 
Événement

PHO Rounds: Slowing the spread: A risk-based case prioritization model to manage surging cases of COVID-19

This presentation outlines the analyses completed to develop the case prioritization model, strategies used in its implementation and the lessons learned. 

Voir les détails de l'événement
icône de messagerie

Contacter le Service

Services de communications

communications@oahpp.ca

Mis à jour le 26 févr. 2020