Le dépistage par RCP de la COVID-19 à SPO

Le test par RPC (ou tests par réaction en chaîne de la polymérase) est un type de test qui indique si une personne a la COVID-19 à l’heure actuelle. Il se distingue du test sérologique, qui analyse le sang pour déterminer si une personne a développé des anticorps en réaction à une infection à la COVID-19 dont elle a guéri. Apprenez-en davantage sur la différence entre ces deux types de tests et leurs applications.

Le dépistage de la COVID 19 à SPO

Les tests de laboratoire font partie intégrante de la stratégie ontarienne de gestion de la COVID-19. Ils permettent non seulement d’identifier les personnes atteintes de la maladie, mais aussi de déterminer les endroits où a lieu la transmission et les modes de transmission. Cette vidéo explique le fonctionnement du test ACP de la COVID-19.

Durée : 2 minutes

Effectués en laboratoire, le test de RCP nous aide à déceler le virus, même en quantité infime. Il y parvient en amplifiant le matériel génétique du virus à un niveau permettant de le détecter. Le test exige le prélèvement d’un échantillon. L’échantillon est recueilli par un fournisseur de soins de santé, généralement en insérant un écouvillon dans le nez ou la gorge de la personne.

Parcours d’un échantillon soumis à un test de dépistage de la COVID-19 à SPO

  • Une fois que nous recevons l’échantillon, nous entrons l’information sur l’échantillon et le patient dans notre système d’information de laboratoire à des fins de suivi.
  • Un technologue se sert ensuite de produits chimiques (les « réactifs ») et de matériel de laboratoire pour extraire le matériel génétique prélevé à l’aide de l’écouvillon.
  • Le matériel ainsi extrait est transféré dans un tube qui contient des nouveaux réactifs.
  • Le tube est placé dans une machine capable d’analyser plusieurs échantillons à la fois. Cette machine déclenche la RCP pour créer des millions de copies d’une portion d’ADN viral. Ce processus est appelé « amplification ».
  • Le processus d’amplification permet de détecter la présence, même minuscule, du virus dans l’échantillon.
  • S’il est impossible de copier la portion d’ADN, cela signifie que l’échantillon ne contient pas le virus ou en contient une quantité si infime que même ce test très sensible ne peut le détecter.

Qu’arrive-t-il une fois le test effectué?

  • Le résultat est entré dans notre système d’information de laboratoire et envoyé au fournisseur de soins ayant demandé le test.
  • La personne testée est ensuite informée du résultat par le médecin (ou l’établissement ayant demandé le test) ou obtient son résultat sur le portail du gouvernement de l’Ontario. Pour des raisons de confidentialité, SPO ne fournit pas de résultats des tests directement aux patients.
  • Dans le cas de la COVID-19, les résultats positifs sont également transmis au bureau de santé publique de la région d’où provient l’échantillon. Le bureau de santé assure le suivi de la situation en communiquant avec la personne, lui expliquant comment s’isoler et l’interrogeant sur ses déplacements pour faciliter la recherche de contacts.

Fournisseurs de soins de santé

Consultez notre fiche de renseignements sur le dépistage par RCP de la COVID-19  pour obtenir des précisions sur la collecte et la transmission d’un échantillon, et notre foire aux questions sur le dépistage de la COVID-19 en laboratoire.

Événement

PHO Rounds: International Border Surveillance Study

Arriving international passengers at Toronto’s Pearson International Airport were enrolled in a prospective study of COVID-19 risk upon arrival and during quarantine in September and October 2020.  

Voir les détails de l'événement
Mis à jour le 16 sept. 2020