Analyse de l’eau de puits - réseau privé d’eau potable

Nous offrons des analyses permettant de détecter les indicateurs bactériens de contamination, E. coli et les coliformes totaux dans les réseaux privés d’eau potable. Ces renseignements intéressent les personnes qui boivent l’eau potable d’une source d’eau privée, comme un puits ou un autre réseau privé d’eau potable (p. ex., eau provenant de citernes, eau d’un lac traité).

Vous ne savez pas qui consulter?

Vous ne savez pas à qui poser vos questions sur la qualité de l’eau potable? Lisez notre page à ce sujet pour en savoir plus.

Renseignements sur l'analyse de l'eau pour les agences officielles

Les inspecteurs de la santé publique et les représentants des agences officielles qui cherchent de l’information sur l’analyse de l’eau peuvent consulter la section de notre Guide de l’inspecteur en santé publique (en anglais) qui porte sur ce sujet.

À propos de l’analyse de l’eau de puits

Votre eau de puits peut nuire à la santé de toutes les personnes qui la boivent. Chez SPO, nous analysons l’eau pour déceler les indicateurs de contamination bactérienne :

  • Coliformes : Ces bactéries sont souvent présents dans les déchets d’origine animale, les eaux usées, le sol et la végétation. Leur présence dans l’eau potable peut indiquer que des eaux de surface s’infiltrent dans votre puits.
  • E. coli (Escherichia coli) : Ces bactéries se retrouvent normalement dans le système digestif des humains et des animaux. Leur présence dans votre eau potable indique habituellement que des déchets d’origine animale ou humaine pénètrent dans votre puits à partir d’une source à proximité.

Nous ne cherchons pas d’autres contaminants, tels les produits chimiques. Par conséquent, même si vos résultats indiquent l’absence de contamination bactérienne, votre eau potable pourrait être impropre à la consommation.

Pour savoir comment analyser votre eau afin d’y déceler d’autres contaminants, y compris des contaminants chimiques, veuillez consulter votre bureau local de santé publique.

Si vous êtes propriétaire ou exploitant d’un grand réseau d’eau potable visé par le Règlement de l’Ontario 170/03 et que vous avez besoin de renseignements additionnels, communiquez avec le  Ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs. Pour en savoir plus sur les petits réseaux d’eau potable régis par le Règlement de l’Ontario 319/08, communiquez avec votre bureau local de santé publique.

Analyse de l’eau de puits

La qualité de l’eau de puits peut changer fréquemment. La meilleure façon de protéger votre eau potable est de la faire analyser souvent.

Comment prélever un échantillon d’eau de puits

Il est important de prélever correctement l’échantillon. L’exactitude des résultats de l’analyse en dépend. 
  1. Procurez-vous une trousse de prélèvement d’échantillons d’eau de puits. 
    Les trousses sont disponibles auprès du laboratoire de SPO ou du bureau de santé publique le plus près de chez vous, ou du poste de collecte désigné de votre région.

  2. Utilisez la bouteille d’échantillon contenue dans la trousse.
    Nous n’acceptons que les échantillons d’eau potable prélevés directement dans cette bouteille. Vérifiez si le sceau d’inviolabilité du bouchon est brisé. S’il l’est, procurez-vous une nouvelle trousse. 

  3. Prélevez l’eau du puits lorsque vous savez que l’échantillon sera livré à temps au laboratoire de SPO.
    Nous n’analyserons pas l’échantillon s’il a été prélevé trop longtemps avant que le laboratoire le reçoive. Communiquez avec votre bureau de santé publique pour savoir où déposer l’échantillon dans votre collectivité. Confirmez le délai maximal entre le prélèvement et la livraison afin que l’échantillon soit analysé dans le délai fixé de 48 heures. 

  4. Enlevez l’aérateur, le tamis ou tout autre dispositif fixé au robinet de cuisine.
    Si cela est impossible, prélevez l’échantillon d’un robinet intérieur sans aérateur, comme celui de la baignoire. Ne prélevez pas l’échantillon d’un robinet extérieur ni du boyau d’arrosage.

  5. Faites couler l’eau froide pendant deux ou trois minutes.
    Cela permet d’éliminer l’eau stagnante de votre tuyauterie.

  6. Désinfectez l’extrémité du robinet avec de l’alcool ou une solution diluée d'eau de Javel.
    Utilisez une solution d’eau de Javel (1 partie d’eau de Javel dans 10 parties d’eau) ou un tampon alcoolisé afin d’éliminer tout débris ou toute bactérie. Ne désinfectez pas le bec du robinet avec une flamme, car cela pourrait l’endommager. 

  7. Faites couler l’eau froide encore une fois.
    Faites couler l’eau pendant deux ou trois minutes.

  8. Dévissez le couvercle de la bouteille d’échantillon.
    Si le sceau d’inviolabilité du couvercle est brisé, utilisez une autre bouteille de prélèvement de SPO. Ne touchez pas l’intérieur du bouchon, ne le déposez pas sur une surface et ne rincez pas la bouteille, car elle contient un préservatif qui neutralise tout chlore contenu dans l’échantillon.  

  9. Remplissez la bouteille jusqu’au niveau indiqué.
    Si le niveau d’eau est inférieur à la ligne de remplissage, le volume pourrait ne pas suffire à l’analyse. S’il y a trop d’eau, l’échantillon ne peut pas être mélangé correctement. Fermez bien le couvercle et gardez la bouteille au froid sans la congeler jusqu’à la livraison.

Soumettre un échantillon d’eau de puits

Apprenez comment prélever un échantillon d’eau de puits et le soumettre à un laboratoire de SPO en regardant cette vidéo du bureau de santé publique de Grey Bruce :

Regarder la vidéo

Assurez-vous que votre échantillons réponde à tous les critères d'analyse : Liste de vérification des critères d'admissibilité à l'analyse de l'eau pour les particuliers.

1. Remplissez tous les champs en gris du formulaire.

Indiquez les renseignements suivants (* = obligatoire) :

  • Prénom et nom*
  • Adresse postale complète*
  • Emplacement de la source d’eau* (y compris numéro d’urgence / 911, comté et code postal si possible)
  • Date et heure du prélèvement (y compris année) 
  • Numéro du bureau de santé publique (voir la page 2 des instructions)
  • Réseau doté d’un système de purification ou non
  • Numéro de téléphone le jour (y compris indicatif régional)
  • Mode préféré de réception des résultats de l’analyse : en personne ou par la poste.

Si votre formulaire est incomplet, le laboratoire n’analysera pas votre échantillon et vous devrez en soumettre un nouveau, accompagné d’un nouveau formulaire.

Image of the required fields of the water testing submission form

2. Écrivez votre nom sur l’étiquette apposée sur le sac en plastique.

  • Détachez l’étiquette et collez-la sur la bouteille.
  • Ne cachez pas les codes à barres.
  • Le nom inscrit sur l’étiquette doit correspondre à celui inscrit sur le formulaire, sinon l’échantillon ne sera pas analysé.

3. Vous pouvez obtenir le rapport en personne ou par la poste. Vous pouvez accéder à vos résultats par téléphone grâce au système interactif de réponse vocale (SIRV) à 1 877 723-3426.

  • Si vous souhaitez obtenir vos résultats par téléphone, détachez un des codes à barres de la bouteille et collez-le sur la fiche Résultats d’analyse de l’eau par téléphone qui se trouve dans la trousse. Le numéro du code à barres est votre numéro d’identification personnel (NIP). Vous en aurez besoin pour obtenir vos résultats par téléphone. C’est la façon la plus rapide de recevoir vos résultats.

Image of the tag for labelling water samples

Suivez ces directives afin d’éviter que votre échantillon ne se dégrade avant qu’il soit soumis au laboratoire.

  1. Déposez l’échantillon dès que possible.
    Communiquez avec votre bureau de santé publique pour savoir où livrer l’échantillon dans votre collectivité. Confirmez le délai maximal entre le prélèvement et la livraison afin que l’échantillon soit analysé dans le délai fixé de 48 heures.

  2. Conservez l’échantillon au frais (et non congelé) jusqu’à son dépôt.
    Ne conservez pas l’échantillon à température de la pièce ni dans un endroit chaud, car cela pourrait fausser les résultats.

Horaire de réception des échantillons

Laboratoires régionaux de SPO
Du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h 30
Fermé les samedis, dimanches et jours fériés*

Laboratoire de SPO de Toronto (uniquement pour les échantillons d’eau potable soumis par un citoyen)
81 Resources Road, Etobicoke (Ontario)
Du lundi au vendredi, de 8 h à 14 h
Fermé les samedis, dimanches et jours fériés*

Ou :

661, avenue University, Toronto ON; réception du 17e étage
Du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h
Fermé les samedis, dimanches et jours fériés*

* Si le jour férié est un jour de semaine, les échantillons ne sont pas acceptés le jour précédent non plus.

Bureau de santé publique
Communiquez avec votre bureau local de santé publique pour connaître les emplacements et les heures.

Obtenir vos résultats d'analyse

Les résultats des analyses sont habituellement disponibles de deux à quatre jours ouvrables après la livraison de l’échantillon. 

Il y a plusieurs façons d’obtenir votre rapport :

  • Par téléphone
    La ligne sans frais du système interactif de réponse vocale est disponible 24 h sur 24, sept jours sur sept, au 1 877 723-3426. Composez le numéro du code à barres (NIP) indiqué sur la bouteille d’échantillon pour entendre un message automatisé comprenant vos résultats d’analyse et une interprétation.
    • Pour les appels ATS :
    1. Appelez le 711 avec votre appareil ATS ou suivez les instructions fournies par votre service de télécommunication pour appeler l’opérateur du service de relais.
    2. Demandez à l’opérateur d’appeler le 1-877-723-3426 et appuyez sur le 2 pour le français.
    3. Donnez-leur votre numéro de code à barres et demandez-leur de suivre les instructions.
  • Par la poste
    Si vous avez indiqué sur le formulaire que vous souhaitiez que le rapport vous soit posté, ou si vous n'avez rien sélectionné, le rapport sera posté à la personne et à l’adresse indiquées sur le formulaire.
  • En personne
    Si vous avez indiqué sur le formulaire que vous viendriez chercher le rapport au laboratoire de SPO, montrez une pièce d’identité avec photo au comptoir de la réception durant les heures d’ouverture normales. Si une autre personne va chercher le rapport pour vous, elle doit apporter : 

Comprendre vos résultats

Aucun indice probant de contamination bactérienne

Organisme
Unités formant colonie par 100 mL
Coliformes totaux
 5 ou moins
E. Coli
 0

 

Signification : Aucune contamination bactérienne significative n’a été trouvée.

Quoi faire : Continuez d’analyser votre eau potable à intervalles réguliers pour noter tout changement dans sa qualité.

Indice probant de contamination bactérienne

Organisme
Unités formant colonie par 100 mL
Coliformes totaux
 Plus de 5
E. Coli
 0

 

Signification : Une contamination bactérienne significative a été trouvée.

Quoi faire : Votre eau est impropre à la consommation :

  • Cessez d’utiliser l’eau de votre puits.
  • Communiquez dès que possible avec votre bureau local de santé publique pour obtenir de l’information.
  • Rééchantillonnez.

Envisagez d’utiliser de l’eau embouteillée ou fournie par la municipalité, si possible.

EAU IMPROPRE À LA CONSOMMATION : Indice probant de contamination fécale

Organisme
Unités formant colonie par 100 mL
E. Coli
 1 ou plus

 

Signification : Contamination bactérienne par des matières fécales d’origine animale ou humaine.

Quoi faire : Votre eau est impropre à la consommation :

  • Cessez d’utiliser l’eau de votre puits.
  • Communiquez dès que possible avec votre bureau local de santé publique pour obtenir de l’information.
  • Rééchantillonnez.

Envisagez d’utiliser de l’eau embouteillée ou fournie par la municipalité, si possible.

ADCESC - Aucune donnée : Contamination excessive sans cible.

Signification : Importante contamination par des bactéries souvent présentes dans l’environnement.

Quoi faire : Votre eau est impropre à la consommation :

  • Cessez d’utiliser l’eau de votre puits.
  • Communiquez dès que possible avec votre bureau local de santé publique pour obtenir de l’information.
  • Rééchantillonnez.

Envisagez d’utiliser de l’eau embouteillée ou fournie par la municipalité, si possible.

ADCEAC - Aucune donnée : Contamination excessive avec cible

Signification : Importante contamination par des bactéries souvent présentes dans l’environnement, et détection d’indicateurs de contamination bactérienne (coliformes totaux ou E. coli).

Quoi faire : Votre eau est impropre à la consommation :

  • Cessez d’utiliser l’eau de votre puits.
  • Communiquez dès que possible avec votre bureau local de santé publique pour obtenir de l’information.
  • Rééchantillonnez.

Envisagez d’utiliser de l’eau embouteillée ou fournie par la municipalité, si possible.

À titre de propriétaire privé d’un puits, il vous revient d’empêcher que des eaux de surface ou d’autres matières étrangères s’infiltrent dans votre réseau. Vous pouvez protéger la qualité à long terme de votre eau potable en protégeant la source d’eau et en entretenant convenablement votre puits.

Si vous avez déjà eu des résultats inacceptables, prenez des mesures pour améliorer la qualité à long terme de votre eau potable :

Pour en savoir plus sur la protection de votre eau de puits et de votre eau potable, communiquez avec votre bureau local de santé publique ou avec le Ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs.

Événement

OEH Seminar: Exploring sex differences in the etiology of cancer: a critical look at endocrine disrupting agents in the workplace

This presentation outlines a direction of research to explore sex differences in the etiology of various cancers through a focus on occupational exposures to EDCs. 

Pour en savoir plus
Mis à jour le 26 avr. 2019