Surveillance de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19 en Ontario

COVID-19

8 juin 2021

Comme pour tout nouveau vaccin, il est normal que la population ait des questions sur l’innocuité des vaccins contre la COVID-19 et les manifestations cliniques inhabituelles (MCI) possibles à la suite d’une immunisation. Dans ce billet de blogue, on se penche sur la surveillance de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19 en Ontario, on décrit les MCI à la suite d’une immunisation et le suivi qui en est fait, et on présente le rôle de Santé publique Ontario (SPO) dans la surveillance de l’innocuité vaccinale.

Surveillance de l’innocuité des vaccins

En quoi consiste la surveillance de l’innocuité des vaccins?

La surveillance de l’innocuité des vaccins est essentielle pour la réussite des programmes d’immunisation et pour maintenir la confiance du public envers les vaccins. L’efficacité et l’innocuité des vaccins sont examinées de façon exhaustive avant l’approbation des produits, et les vaccins font l’objet d’une surveillance continue pour assurer leur innocuité. Les autorités sanitaires locales, provinciales et fédérales collaborent pour veiller à ce que les vaccins contre la COVID-19 approuvés au Canada demeurent efficaces et sûrs.

Que sont les manifestations cliniques inhabituelles à la suite d’une immunisation?
Une manifestation clinique inhabituelle (MCI) est un effet secondaire indésirable ou imprévu qui survient après la vaccination et qui peut ou non avoir été causé par le vaccin. Une réaction au site d’injection, une éruption cutanée et une réaction allergique en sont des exemples.

Surveillance de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19 au Canada

Le Canada a un système complet de surveillance des MCI après une immunisation pour tous les vaccins, y compris ceux contre la COVID-19, qui mobilise des partenaires de santé fédéraux et provinciaux, dont :

  • le Système canadien de surveillance des effets secondaires suivant l’immunisation (SCSESSI), un système de surveillance mené par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) qui assure le suivi des MCI signalées par les autorités sanitaires provinciales et territoriales;
  • Santé Canada, qui reçoit des signalements de MCI soumis directement aux fabricants de vaccins.

Les autres méthodes de surveillance de l’innocuité des vaccins à l’échelle nationale comprennent les questions aux personnes ayant reçu le vaccin pour savoir si elles ont eu des MCI et l’analyse de dossiers cliniques ou administratifs pour déceler des MCI (approche aussi appelée « surveillance active »). Au Canada, parmi les programmes de surveillance active de l’innocuité vaccinale, citons :

Surveillance de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19 en Ontario

L’objectif de la surveillance de l’innocuité des vaccins en Ontario est le dépistage précoce et l’intervention rapide en cas de problèmes réels ou perçus. Le processus de surveillance de l’Ontario génère des données importantes pour soutenir et orienter la planification et l’évaluation du programme d’immunisation. La surveillance provinciale de l’innocuité vaccinale consiste non seulement à déceler et à analyser les MCI graves ou imprévues, mais aussi à recueillir des données critiques servant à estimer les taux provinciaux de MCI signalées par vaccin, ainsi qu’à transmettre l’information relative à l’innocuité des vaccins aux parties prenantes, ce qui est essentiel au maintien de la confiance du public à l’égard des programmes d’immunisation.

Signalement des MCI associées à l’immunisation contre la COVID-19 en Ontario
Dans la province, la surveillance de l’innocuité des vaccins repose sur le signalement de MCI par les fournisseurs de soins de santé et les personnes ayant reçu un vaccin ou leurs proches aidants au bureau de santé publique de leur région. Les MCI signalées aux bureaux de santé publique font l’objet d’une enquête et d’une évaluation, et sont consignées dans le système de surveillance provincial.

Rôle de SPO dans la surveillance de l’innocuité des vaccins contre la COVID-19

SPO dirige la surveillance de l’innocuité des vaccins à l’échelle provinciale, ce qui comprend l’analyse et la publication de données provinciales sur les MCI, la participation aux réseaux nationaux sur l’innocuité vaccinale, le soutien des bureaux de santé publique locaux en matière de signalement des MCI, et la création de ressources sur l’innocuité des vaccins pour les bureaux de santé publique et les fournisseurs de soins de santé.

Données de surveillance et production de rapports
La surveillance de l’innocuité des vaccins à SPO comporte différents processus. L’un d’eux est la surveillance et l’examen quotidien des MCI signalées par les bureaux de santé publique dans le système de gestion des cas et des contacts (GCC), une base de données centrale contenant les cas confirmés de COVID-19 en Ontario. En outre, chaque semaine, SPO publie un résumé épidémiologique des MCI associées à l’immunisation contre la COVID-19 signalées en Ontario. L’équipe extrait et transmet également des données hebdomadaires sur les MCI à l’ASPC afin qu’elle les intègre au SCSESSI.

Quelques faits concernant les MCI après l’immunisation contre la COVID-19 en Ontario

  • En date du 1er mai 2021, plus de 5,3 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées en Ontario.
  • Les MCI signalées concernent seulement 0,04 % (2 280) des doses de vaccins administrées en Ontario, selon l’information reçue par Santé publique Ontario pour la même période.
  • Les effets indésirables graves (ceux qui entraînent une hospitalisation) étaient rares et représentaient 0,001 % de toutes les doses de vaccins contre la COVID-19 administrées en Ontario.
  • À ce jour, les deux MCI les plus fréquemment signalées suivant l’immunisation contre la COVID-19 sont les réactions allergiques cutanées et les réactions au site d’injection (douleur, rougeur et enflure). Ces deux types de réactions représentent un peu plus de la moitié (53 %) de toutes les MCI déclarées à la province à ce jour.

Réseaux et partenariats d’innocuité vaccinale

À l’échelle nationale, SPO participe à un réseau canadien d’innocuité des vaccins mené par l’ASPC qui surveille l’innocuité vaccinale et relève les problèmes potentiels qui requièrent un examen approfondi. Le groupe est composé de programmes d’immunisation fédéraux, provinciaux et territoriaux des quatre coins du pays ainsi que d’autres partenaires de santé publique.

COVID-19 Vaccine Safety Surveillance in Canada

Canada has a comprehensive system in place for monitoring AEFIs for all vaccines, including the COVID-19 vaccine, which operates through federal and provincial health partners and includes:

  • The Canadian Adverse Event Following Immunization Surveillance System (CAEFISS) - a surveillance system led by the Public Health Agency of Canada (PHAC) that tracks AEFIs reported from provincial and territorial public health authorities.
  • Health Canada - receives reports of AEFIs submitted directly to vaccine manufacturers.

Additional methods of national vaccine safety surveillance include directly asking people who have had the vaccine if they have experience any AEFIs or scanning for adverse events in clinical or administrative records ( also called active surveillance). In Canada, active surveillance programs for vaccine safety include:

  • The Canadian Vaccine Safety (CANVAS) Network - a national network of sites across Canada that collects information on adverse events during implementation of immunization campaigns (e.g.,COVID-19 vaccine safety study).

COVID-19 Vaccine Safety Surveillance in Ontario

The goal of vaccine safety surveillance in Ontario is early detection and timely response to real or perceived vaccine safety issues. Ontario’s vaccine safety surveillance process provides important information to support and inform immunization program planning and evaluation. Provincial vaccine safety surveillance not only includes the identification and investigation of serious or unexpected occurrences of AEFIs, it also involves capturing vital data, in order to estimate provincial rates of reported AEFIs by vaccine, as well as sharing vaccine safety information with stakeholders, which is essential in maintaining public confidence in vaccine programs.

Reporting AEFIs for COVID-19 in Ontario
In Ontario, vaccine safety surveillance relies on the reporting of AEFIs by health care providers, vaccine recipients or their caregivers to their local public health unit (PHU). AEFI reports received by PHUs are investigated, assessed and reported in the provincial surveillance system.

PHO’s Role in COVID-19 Vaccine Safety Surveillance

PHO leads provincial vaccine safety surveillance including analysis and reporting on provincial AEFI data, participating in national vaccine safety networks, supporting local PHUs with AEFI reporting and producing vaccine safety resources for PHUs and healthcare providers.

Surveillance Data and Reporting
Conducting provincial COVID-19 vaccine safety surveillance at PHO involves various processes. One process includes the daily monitoring and review of AEFIs reported by PHUs via the Case and Contact Management System (CCM), which is a central data repository for Ontario COVID-19 reporting. In addition, each week PHO also produces an epidemiological summary of COVID-19 AEFIs reported in Ontario. The team also extracts and transmits AEFI data weekly to PHAC for inclusion in CAEFISS.

Quick Facts AEFIs for COVID-19 in Ontario

  • More than 5.3 million doses of COVID-19 vaccines have been administered in Ontario, as of May 1, 2021.
  • Only 0.04% (2,280) of all COVID-19 vaccines administered in Ontario had AEFIs reported, based on information received by Public Health Ontario over the same period.
  • Serious events (i.e., those requiring hospitalization) were rare and represent 0.001% of all COVID-19 vaccines administered in Ontario.
  • The two most commonly reported adverse events for COVID-19 AEFIs received to date are allergic skin reactions and injection site reactions (i.e., pain, redness and swelling at the injection site). These two reaction types represent a little more than half (53%) of all AEFI reports received to date in the province.

Vaccine Safety Networks and Partnerships

Nationally, PHO participates in a Canadian vaccine safety network, led by PHAC, which monitors vaccine safety and identifies potential issues for further investigation. This group has representation from federal/provincial/territorial immunization programs across the country as well as other public health partners. 

« SPO participe au groupe de travail national sur l’innocuité des vaccins, dont les membres sont issus de programmes d’immunisation des provinces et des territoires ainsi que de Santé Canada. Cette collaboration a été cruciale durant la pandémie de COVID-19 puisque l’information évolue rapidement; le groupe agit comme une plateforme de diffusion rapide de données à la grandeur du pays. »

— Chi Yon Seo, responsable des services d’épidémiologie, Santé publique Ontario

Sur la scène locale, SPO offre du soutien et des conseils aux bureaux de santé publique qui gèrent des MCI complexes, et élabore des ressources pour les bureaux de santé publique. Ces ressources appuient les bureaux de santé publique dans l’examen et le signalement des MCI associées aux vaccins contre la COVID-19, des étapes essentielles pour améliorer la qualité des données relatives à la surveillance de l’innocuité vaccinale.

« La déclaration des MCI est critique pour la surveillance continue de l’innocuité des vaccins et est particulièrement importante pour un nouveau programme d’immunisation. SPO élabore des ressources que les bureaux de santé publique et les fournisseurs de soins de santé peuvent utiliser pour faciliter l’analyse et la déclaration des effets indésirables. »

— Sarah Alley, infirmière-conseil, Santé publique Ontario

Ressources de surveillance de l’innocuité des vaccins

SPO publie beaucoup de ressources sur l’innocuité des vaccins pour différents intervenants.

Le présent billet de blogue donne un aperçu général des MCI dans le contexte de l’immunisation contre la COVID-19. Nous encourageons les lecteurs à consulter la page de SPO sur les vaccins contre la COVID-19 ou le bureau de santé publique de leur région pour en savoir plus sur la surveillance de l’innocuité des vaccins et le signalement des MCI.

Événement

PHO Rounds: Novel Disease Surveillance Tools for the Next Pandemic

This seminar will introduce the concept of informal disease event monitoring systems and how this type of data can and has been used to explore communicable disease epidemiological trends among forcibly displaced persons worldwide. 

Voir les détails de l'événement
icône de messagerie

Contacter le Service

Services de communications

communications@oahpp.ca

Mis à jour le 8 juin 2021