Le fait de se faire vacciner chaque année contre la grippe diminue-t-il l’efficacité du vaccin ?

Communiqué

25 août 2017

Une récente étude réalisée par des scientifiques de Santé publique Ontario (SPO) montre que l’efficacité des vaccins contre la grippe ne se trouve pas diminuée lorsque l’on se fait vacciner deux années de suite.

Cette étude qui s’intitule The impact of repeated vaccination on influenza vaccine effectiveness : a systematic review and meta-analysis (en anglais), a été publiée dans BMC Medicine. La Dre Bryna Warshawsky et le Dr Jeff Kwong, deux scientifiques de SPO qui en sont les auteurs, ont effectué un examen systématique et une méta-analyse de 20 articles de recherche portant sur les effets de la vaccination contre la grippe répétée deux saisons de suite quant à l’efficacité de la vaccination. Les résultats recueillis suggèrent que le fait de se faire vacciner contre la grippe chacune de ces deux années apporte une protection contre cette maladie similaire à celle qu'obtient une personne qui n’a été vaccinée que durant l’année en cours. Du point de vue du patient, la vaccination reçue durant l’année en cours est généralement la meilleure solution, que le patient ait été ou non vacciné l’année précédente.

Les chercheurs indiquent que les conclusions de l’étude devraient rassurer sur le fait que, dans le cas de la plupart des saisons de grippe, l’efficacité du vaccin contre celle-ci ne se trouve pas diminuée chez les personnes ayant été vaccinées l’année précédente. Ils ajoutent toutefois qu’il faudrait mener d’autres recherches afin d’étudier les effets sur le patient d’une vaccination antigrippale répétée pendant de nombreuses années.

Un blogue (en anglais) par les chercheurs a suivi la publication du document de recherche dans BMC Medicine.

icône de messagerie

Contacter le Service

Services de communications

communications@oahpp.ca

Mis à jour le 25 août 2017