Les deux tiers des boissons et aliments préemballés vendus au Canada contiennent du sucre ajouté

Communiqué

12 janv. 2017

Une étude de Santé publique Ontario (SPO) et de l’Université de Waterloo  (en anglais) portant sur plus de 40 000 boissons et aliments préemballés vendus au Canada a révélé que 66 p. 100 des produits examinés contiendraient au moins un sucre ajouté dans leur liste d’ingrédients. Au nombre de ces produits figurent des préparations pour nourrissons, des aliments pour bébés et des aliments soi-disant « santé » comme du yogourt, des jus, des céréales pour petit déjeuner et des barres tendres portant sur plus de 40 000 boissons et aliments préemballés vendus au Canada a révélé que 66 p. 100 des produits examinés contiendraient au moins un sucre ajouté dans leur liste d’ingrédients. Au nombre de ces produits figurent des préparations pour nourrissons, des aliments pour bébés et des aliments soi-disant « santé » comme du yogourt, des jus, des céréales pour petit déjeuner et des barres tendres.

Dans le cadre de l’étude, publiée dans CMAJ Open (en anglais), des chercheurs ont passé en revue les ingrédients de 40 829 boissons et aliments préemballés vendus dans les chaînes de supermarchés nationales d’un grand détaillant alimentaire canadien. Les recherches ont porté  sur 30 termes différents associés à l’ajout de sucre, y compris « sucre », « dextrose », « sirop de maïs à haute teneur en fructose », « glucose », « fructose » et « jus de fruit concentré ». Les fruits et légumes frais, les viandes fraîches, les ingrédients crus (p. ex. eau, ingrédients à boulangerie, café, thé, matières grasses et huiles) et les produits non alimentaires (comme les produits de santé naturels, et les suppléments alimentaires et protéiques) ont été exclus de l’étude.

« Beaucoup de gens seront surpris d’apprendre combien de boissons et d’aliments préemballés contiennent du sucre ajouté, surtout lorsqu’il s’agit de produits que la plupart d’entre nous jugeons "bons pour la santé" » , indique Erin Hobin, scientifique à la Division de la promotion de la santé et de la prévention des maladies chroniques et des traumatismes de SPO, et auteure de l’article.  « Nous avons trouvé une quantité supérieure de sucres ajoutés dans les produits auxquels on s’attendait comme les bonbons, les produits de boulangerie sucrés et les boissons gazeuses. Par contre, nous avons également trouvé des sucrés ajoutés dans la liste d’ingrédients de la plupart des produits fréquemment qualifiés d’option "santé", y compris les barres de céréales et le yogourt. De plus, près de la moitié de toutes les préparations pour nourrissons et aliments pour bébés que nous avons examinés contenaient du sucré ajouté dans la liste de leurs ingrédients. » 

Les responsables de l’étude qualifiaient de « sucre ajouté » tous les sucres ajoutés à des produits alimentaires par le fabricant, y compris les sucres que l’on trouve naturellement dans le miel, les sirops et les jus de fruit. Ces sucres d’origine naturelle ont été considérés comme des « sucres ajoutés » dans le cadre de l’étude étant donné que les fibres qui ralentissent leur absorption ne sont pas présentes dans ce type de produits (p. ex. le miel) ou sont éliminées durant le processus de transformation (p. ex. jus de fruit). Les sucres ajoutés sont sources de préoccupation particulières parce qu’on tend à les consommer en plus grande quantité que les sucres d’origine naturelle qu’on trouve par exemple dans les bananes ou le lait. Selon les chercheurs, des sucres ajoutés peuvent également être ajoutés à des boissons et aliments qui contiennent habituellement peu de sucre, sinon aucun.  

La consommation de quantités excessives de sucres est associée à une variété de problèmes de santé. Cependant, peu de recherches ont été menées sur la quantité de sucres ajoutés aux produits alimentaires vendus au Canada. La présente étude offre un portrait de référence des sucres ajoutés aux produits alimentaires préemballés qu’on retrouve couramment dans les épiceries.

Bon nombre d’organismes de la santé, y compris l’Organisation mondiale de la Santé, le comité United States Dietary Guidelines (en anglais), le UK Scientific Advisory Committee on Nutrition (en anglais) et la Fondation canadienne des maladies du cœur et de l'AVC, ont récemment recommandé de limiter sa consommation de sucres ajoutés à un maximum de cinq à 10 p. 100 des calories consommées quotidiennement.

« Le nombre élevé de produits contenant des sucres ajoutés nous a surpris, surtout dans le cas des boissons et aliments pour bébés », affirme Dr David Hammond (en anglais), professeur agrégé de l’école de santé publique et de gestion des systèmes de santé (en anglais) de l’Université de Waterloo et auteur principal du rapport de recherche. « À l’heure actuelle, il est très difficile de détecter la présence de sucrés ajoutés en consultant l’information nutritionnelle imprimée sur l’emballage, et impossible de déterminer la quantité de sucres ajoutés que contiennent les produits préemballés. Santé Canada a récemment proposé des changements à l’étiquetage nutritionnel, qui pourraient inclure l’inclusion, à l’endos des emballages, de "feux de circulation" indiquant la teneur en sucres du produit, de façon à aider les consommateurs à repérer les produits à forte teneur en sucres ajoutés. »

Quelques faits :

  • La liste d’ingrédients de 66 p. 100 des produits alimentaires préemballés analysés faisait état d’au moins un type de sucre ajouté :
    • Grignotines et sucreries : 12 534 aliments examinés, dont 86 p. 100 faisaient état d’au moins un type de sucre ajouté
    • Boissons : 3 161 boissons examinées, dont 78,7 p. 100 faisaient état de sucres ajoutés
    • Yogourt : 1 003 aliments examinés, dont 73,8 p. 100 faisaient état de sucres ajoutés
    • Préparation pour nourrissons et aliments pour bébés : 530 aliments examinés, dont 47,7 p. 100 faisaient état de sucres ajoutés
  • Des groupes canadiens, américains et internationaux recommandent de limiter sa consommation de sucres ajoutés à un maximum de cinq à 10 p. 100 des calories consommées quotidiennement.

-30-

Santé publique Ontario est une société de la Couronne vouée à la protection et à la promotion de la santé de l’ensemble de la population ontarienne, ainsi qu’à la réduction des inégalités en matière de santé. Santé publique Ontario met les connaissances et les renseignements scientifiques les plus pointus du monde entier à la portée des professionnels de la santé publique, des intervenants en santé de première ligne et des chercheurs. Pour connaître les dernières nouvelles de SPO, suivez-nous sur Twitter : @publichealthON.

Événement

PHO Grand Rounds: Contemporary issues and implications for GBT2Q men’s sexual health service delivery and health promotion

This presentation explores local and provincial perspectives on these emerging public health issues, in addition to initiatives and resources that address them. Staff from the Gay Men’s Sexual Health Alliance of Ontario speak to their initiatives that focus on Party n Play and Ottawa Public Health discusses their nurse-led active-offer PrEP (Pre-exposure prophylaxis) clinic. 

Voir les détails de l'événement
icône de messagerie

Contacter le Service

Services de communications

communications@oahpp.ca

Mis à jour le 12 janv. 2017