Étiquettes de mise en garde sur le risque de cancer causé par l’alcool : une première au Canada

Communiqué

24 nov. 2017

À compter de cette semaine, des étiquettes mettant en garde les consommateurs sur le risque accru de cancer du sein et du colon lié à la consommation d’alcool seront posées sur toutes les bouteilles et les cannettes vendues au magasin d’alcools de Whitehorse. Cet étiquetage spécifique, effectué dans le cadre de l’étude sur l’alcool dans les Territoires du Nord dirigée par le Canadian Institute for Substance Use Research de l’Université de Victoria (CISUR – en anglais) et par Santé publique Ontario (SPO), est une première pour le Canada.

« Cette étude est le résultat d’une collaboration à long terme entre des parties prenantes en recherche, en politiques et en pratiques provenant des diverses régions du Canada et de l’étranger, et avec des champions locaux du Yukon, y compris le bureau du médecin hygiéniste en chef du Yukon et la Société des alcools du Yukon »

— Dre Erin Hobin, scientifique de SPO et chercheure principale de l’étude

« Nous félicitons la Société des alcools du Yukon d’avoir le courage d’être le premier ressort du Canada à offrir des étiquettes plus détaillées à ses résidents », dit Tim Stockwell (en anglais), directeur du CISUR et un des cochercheurs du projet.

Selon les chercheurs, les conclusions de cette étude offriront des résultats que les gouvernements et les autres professionnels de la santé publique pourront utiliser pour guider les stratégies actuelles et futures de réduction des méfaits dans les collectivités du Yukon et dans d’autres régions du Canada.

Les étiquettes détaillées décrivent les directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada ainsi que les risques de cancer.

Au Yukon, les ventes d’alcool par personne sont les plus importantes et le taux de cancer est parmi les plus élevés du Canada, selon Statistique Canada et un rapport récent du ministère de la Santé et des Affaires sociales du Yukon (en anglais).

Au cours de la première phase de l’étude, les chercheurs du CISUR et de SPO ont passé plus de deux ans à sillonner le territoire pour diriger des groupes de travail composés de consommateurs et d’intervenants. Les conclusions qu’ils ont tirées jusqu’à présent, publiées dans deux rapports parus dans la revue Alcohol and Alcoholism (en anglais), ont révélé un grand intérêt pour de meilleures étiquettes portant des renseignements sur le verre d’alcool standard et les directives de consommation nationales, des messages sur la santé et une mise en garde relative à la grossesse. Ils ont également découvert que les consommateurs étaient plus susceptibles d’estimer correctement la quantité qu’ils consommaient lorsqu’on leur présentait des étiquettes informatives sur le verre standard et les directives de consommation à faible risque.

Le gouvernement du Yukon applique depuis 1991 une politique exigeant que la Société des alcools du Yukon pose sur tous ses produits vendus en magasin des étiquettes de mise en garde contre les risques associés à la consommation d’alcool durant la grossesse. Il est un des deux seuls gouvernements du Canada qui utilisent des étiquettes de mise en garde contre l’alcool.

« Selon nos recherches, les consommateurs accepteraient ces nouvelles étiquettes améliorées », dit Kate Vallance (en anglais), associée en recherche du CISUR et auteure principale d’un des rapports. « Pour la seconde phase de l’étude, nous appliquerons ces conclusions dans un contexte réel plutôt que dans un groupe de travail, ce qui entraînera une connaissance accrue des risques pour la santé associés à la consommation d’alcool et des directives de consommation d’alcool à faible risque, ainsi qu’une réduction de la consommation nocive. »

Le financement du projet a été assuré par Santé Canada, le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances et Santé publique Ontario.Mme Hobin, Mme Vallance et M. Stockwell sont les auteurs de deux rapports sur l’étiquetage de mise en garde contre l’alcool parus dans Alcohol and Alcoholism (en anglais) :

M. Stockwell est un des auteurs d’un rapport qui résulte d’une méta-analyse d’études (en anglais) portant sur le lien entre la consommation d’alcool et le cancer du sein, lequel rapport a été publié dans Alcoholism: Clinical and Experimental Research.

Événement

PHO Grand Rounds: Planet Youth Lanark County: Community in Action

Building on the PHO Rounds presented by Dr. Sigfusdottir of the Icelandic Centre for Social Research and Analysis, this session will examine the initiative in action at the local level, highlighting the work done to date and lessons learned, to assist others who are interested in implementing the Planet Youth initiative in their communities.

Voir les détails de l'événement
icône de messagerie

Contacter le Service

Services de communications

communications@oahpp.ca

Mis à jour le 24 nov. 2017